Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : affaire-de-gout - JACMETRON
  • affaire-de-gout - JACMETRON
  • : Les gens que j'aime se retrouveront sur ce petit blog. Pardon pour ceux qui n'y sontpas encore .
  • Contact

CONTACT

contact@affaire-de-gout.com

Cher visiteur du site, vous avez une suggestion

ou une bonne adresse que vous aimeriez retrouver ici

contactez-moi par le lien ci dessus.

Merci d’avance.

Rechercher Dans Le Site

BLOGAMIS

Journal d'un Epicurien et de sa Mona

index

Ne faîtes pas aux truies ce que vous ne voulez pas qu’on vous fît.
Lépicurien vous a transportés à Rome en compagnie de Trimalcion. Si les Gaulois avaient un faible pour les sangliers, selon Astérix, les Romains préféraient le cochon. Et sur les tables les plus raffinées de Rome, un met de choix était régulièrement servi. C’est la vulve de truie farcie. Pline dans son Histoire Naturelle rapporte qu’il préfère celles prélevées sur des truies qui n’ont eu qu’une portée alors que d’autres les préfèrent lorsque la cochonne a mis bas plusieurs fois. Pour certains, seule une truie nullipare[1] peut donner du plaisir (si j’ose dire).

LE  BLOG D'OLIF

olif.JPG

Petit lexique de savoir-boire à l'usage des agueusiques, des geeks et des non-comprenants
Ce petit lexique de savoir boire est probablement aussi superflu qu'un dictionnaire destiné à l'élite et aux bien nantis.Mais il ravira sans aucun doute tous ceux qui ont perdu l'usage de leurs papilles ou de leur cerveau, ainsi que ceux qui suivent, de près ou de loin, les gesticulations du petit monde du vin sur l'internet. Les costumes sont en tweed et les décors sont de Roger Hart Desproges (les photos ont été prises lors de sa tournée d'adieu).

vinetchere-copie-1.JPG

Trois champions français de l’huile de noix récompensés au Concours général agricole 2012

Les noyers constituent le second verger de France après les pommiers Le palmarès du Concours général agricole livre ces jours ci,  ses dernières cuvées de produits médaillés. Entre tous les piments d’Espelette, les vins, les huiles d’olive, les vanilles, les cidres, les bières, les huîtres… que vous retrouverez cités sur le site du concours, je ne résiste pas à l’envie de mentionner les huiles de noix.

Noix et huile de noix du Périgord ont une appellation d'origine contrôlée 

Promue par David Servan Schreiber dans son livre Guérir.

Articles Récents

Mes VIDEOS

Les vidéos de JACMETRON sur Dailymotion

WIKIO

10 novembre 2013 7 10 /11 /novembre /2013 09:17

 

La chimie a totalement envahi les mondes de l'industrie et de l'agriculture. Résultat : on trouve des substances chimiques partout : plastiques, peintures, produits de nettoyage,... mais aussi cosmétiques et alimentation (50 kg sont produits mondialement par personne et par an) ! Or environ 1 500 d'entre elles, présentes dans les objets de notre quotidien, sont encore reconnues toxiques pour l'homme (et l'environnement). Allergies, stérilité, troubles neurologiques, cancer... pour limiter les risques sanitaires, voici une présentation des 10 produits chimiques nocifs les plus couramment croisés.

source :orange

L-aspartame.jpg

L'aspartame

Cet édulcorant artificiel a des propriétés très intéressantes : il dispose d'un pouvoir sucrant 200 fois supérieur à celui du saccharose ! On l'incorpore donc massivement dans l'alimentation (chewing-gums sans sucre, yaourts allégés, boissons « light »,...), mais aussi dans les produits pharmaceutiques. Seulement, il n'existe pas de réel consensus scientifique sur son innocuité. Des études mettent notamment en évidence des effets sur le système nerveux. Alors consommez l'aspartame avec modération, variez les édulcorants, et mangez moins de sucre.

Les-phtalates.jpg

Les phtalates

Si les phtalates sont associés aux matières plastiques (notamment le PVC), c'est pour les rendre plus souples et plus douces au toucher. Ils sont ainsi présents dans un grand nombre de produits de consommation courante, comme les emballages alimentaires ou les jouets. On les retrouve aussi dans les cosmétiques (utilisés comme agents fixateurs). Mais leurs effets néfastes sur la reproduction et le développement sont aujourd'hui prouvés, et ils pourraient être impliqués dans certains cas de cancer. Lisez donc bien les emballages afin de les éviter, surtout si vous êtes enceinte.

 

  L-aluminium.jpg

L'aluminium

Impossible de se passer de l'alu : ce métal allie longévité, résistance à la corrosion, malléabilité, ductilité, excellente recyclabilité, et faible densité. Il est ainsi largement sollicité dans la construction, l'automobile, l'aéronautique, l'électronique,... et pour l'élaboration des biens de consommation : boîtes de conserve, canettes, papier aluminium,... mais aussi produits de beauté (crèmes, rouges à lèvres, déodorants,...) et vaccins. Problème : sa nocivité pour les systèmes neurologique (Alzheimer) et sanguin (anémies) est aujourd'hui avérée. Recommandations : privilégiez les déos et laits maternels sans aluminium, ne buvez pas à la canette, et évitez le contact du papier alu avec les aliments.

  Le-bisphenol-A.jpg

Le bisphénol A

Utilisé essentiellement pour synthétiser les polymères, le bisphénol A est l'un des produits chimiques de notre quotidien qui fait le plus polémique : présent dans la vaisselle en plastique, par exemple, il est reconnu toxique pour la reproduction et le développement du fœtus (contamination par ingestion mais également par la peau et les voies respiratoires). La France et le Canada ont même décidé d'interdire son emploi dans la fabrication des biberons. Choisissez donc des produits en plastique dont l'emballage mentionne « sans BPA ».

  Le-paraben.jpg

Le paraben

Voilà un conservateur que l'on croise dans 80 % des produits de beauté, dans nombre de boissons et d'aliments, ainsi que dans beaucoup de médicaments. Et pourtant, l'utilisation du paraben est sujette à controverse : c'est une substance allergène, et très probablement cancérigène (tumeurs du sein notamment). Sans compter sa possible implication dans la baisse de la fertilité. A fuir, donc : achetez des cosmétiques « sans parabène » (ou « sans paraben »), qui contiennent souvent des huiles essentielles, et préférez les produits frais ou pauvres en conservateurs.

Le-triclosan.jpg

Le triclosan

Savons, déodorants, dentifrices, ustensiles de cuisine, produits cosmétiques ou ménagers,... Quel est le point commun entre tous ces articles ? Le triclosan. Or ce composé chimique antifongique et antibactérien fait partie des perturbateurs endocriniens (qui modifient le fonctionnement hormonal et les capacités reproductives sur plusieurs générations). Il est également soupçonné d'entretenir des liens avec le cancer, et de gravement impacter les écosystèmes aquatiques : une fois rejeté dans les canalisations, il affecte durablement les cours d'eau, leur faune et leur flore (agent bioaccumulatif). A proscrire lors de vos achats ! Pensez au bio, et aux produits éco-labellisés.

 

Le-formaldehyde.jpg

Le formaldéhyde

Le formaldéhyde est un polluant intérieur qui a été classé comme « cancérigène certain » par le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) depuis 2004. Il provoque aussi des irritations des yeux, des voies respiratoires, et de la peau, et peut avoir des conséquences neurologiques. Mais comment y sommes-nous exposés ? C'est un composé volatile qui se dégage des colles au formol des panneaux de bois, des vernis pour parquets, ou encore des parfums d'intérieur. Comment l'éviter ? En optant pour du bois massif non traité labellisé FSC, ou des produits de classe E1, pour lesquels les doses sont très réduites.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by JACMETRON - dans ACTUALITE
commenter cet article

commentaires

Vaudray 19/09/2011 09:02


Eh, oui, le nombre de cancers ne cesse d'augmenter. Plus grave, les infections se trouvent sur des sujets de plus en plus jeunes. Même des nouveaux nés découvrent la vie avec comme premier bagage,
une maladie grave. Mais apparemment, cela n'inquiète que nous, les consommateurs avertis. L'état et nos gouvernements successifs se fiche complètement de la santé de mes concitoyens.On préfère
faire confiance à la science et la technique pour faire évoluer notre santé. Quid des campagnes de préventions? On sait juste augmenter le prix du tabac et de l'alcool ou des sodas. Mais que
faisons nous pour limiter l'usage des pesticides, limiter les sources des ondes électromagnétiques, et éviter les sources de pollution nucléaire. C'est bientôt l'heure d'élections importantes pour
notre pays et pour l'avenir de nos jeunes. Sachons allé au contact des politiques qui prétendent nous gouverner dans les années à venir et posons leurs toutes ces bonnes questions. Derniers point,
n'oublions pas tous ses sujets de débats et d'orientations qui conditionnent en parti notre bonheur de vivre en France. Et réfléchissons bien lors de mettre un bulletin dans les urne.


JACMETRON 19/09/2011 10:43



Bonjour Vaudray,


Merci pour ce très juste commentaire.


Jacmetron



Michele Segura-Hory 16/09/2011 09:45


comme toutes ces choses sont inquiétantes ... merci de rafraîchir la mémoire, d'informer.
bonne journée qui j'espère vous trouvera en forme
Michèle


JACMETRON 16/09/2011 16:56



Merci pour votre commentaire, oui il faut bien lire les étiquettes et s'informer sur tout
ce que l'on nous propose.


Bonne journée à vous aussi.


jacmetron