Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : affaire-de-gout - JACMETRON
  • affaire-de-gout - JACMETRON
  • : Les gens que j'aime se retrouveront sur ce petit blog. Pardon pour ceux qui n'y sontpas encore .
  • Contact

CONTACT

contact@affaire-de-gout.com

Cher visiteur du site, vous avez une suggestion

ou une bonne adresse que vous aimeriez retrouver ici

contactez-moi par le lien ci dessus.

Merci d’avance.

Rechercher Dans Le Site

BLOGAMIS

Journal d'un Epicurien et de sa Mona

index

Ne faîtes pas aux truies ce que vous ne voulez pas qu’on vous fît.
Lépicurien vous a transportés à Rome en compagnie de Trimalcion. Si les Gaulois avaient un faible pour les sangliers, selon Astérix, les Romains préféraient le cochon. Et sur les tables les plus raffinées de Rome, un met de choix était régulièrement servi. C’est la vulve de truie farcie. Pline dans son Histoire Naturelle rapporte qu’il préfère celles prélevées sur des truies qui n’ont eu qu’une portée alors que d’autres les préfèrent lorsque la cochonne a mis bas plusieurs fois. Pour certains, seule une truie nullipare[1] peut donner du plaisir (si j’ose dire).

LE  BLOG D'OLIF

olif.JPG

Petit lexique de savoir-boire à l'usage des agueusiques, des geeks et des non-comprenants
Ce petit lexique de savoir boire est probablement aussi superflu qu'un dictionnaire destiné à l'élite et aux bien nantis.Mais il ravira sans aucun doute tous ceux qui ont perdu l'usage de leurs papilles ou de leur cerveau, ainsi que ceux qui suivent, de près ou de loin, les gesticulations du petit monde du vin sur l'internet. Les costumes sont en tweed et les décors sont de Roger Hart Desproges (les photos ont été prises lors de sa tournée d'adieu).

vinetchere-copie-1.JPG

Trois champions français de l’huile de noix récompensés au Concours général agricole 2012

Les noyers constituent le second verger de France après les pommiers Le palmarès du Concours général agricole livre ces jours ci,  ses dernières cuvées de produits médaillés. Entre tous les piments d’Espelette, les vins, les huiles d’olive, les vanilles, les cidres, les bières, les huîtres… que vous retrouverez cités sur le site du concours, je ne résiste pas à l’envie de mentionner les huiles de noix.

Noix et huile de noix du Périgord ont une appellation d'origine contrôlée 

Promue par David Servan Schreiber dans son livre Guérir.

Articles Récents

Mes VIDEOS

Les vidéos de JACMETRON sur Dailymotion

WIKIO

26 février 2012 7 26 /02 /février /2012 14:33

 

 

Pomme de terre Fortuna - Le groupe BASF a déposé une demande d’autorisation pour la culture et la commercialisation d’une variété de pomme de terre génétiquement modifiée

 

Le groupe BASF a déposé le 31 octobre 2011 auprès de la Commission européenne une demande d’autorisation pour la culture et la commercialisation d’une variété de pomme de terre génétiquement modifiée, baptisée Fortuna. Destinée à la consommation humaine, Fortuna a été conçue à partir d’une pomme de terre européenne, la Fontane, réputée pour faire d’excellentes frites, et de deux gènes issus d’une pomme de terre sauvage américaine naturellement résistante au mildiou.

Fortuna, qui a été testée en plein champ en Allemagne, en Belgique, aux Pays-Bas, en République tchèque, au Royaume-Uni et en Suède depuis six ans, fait donc officiellement son entrée sur la scène européenne. Avec, dit-on du côté de BASF, l’espoir de pouvoir commercialiser cette pomme de terre d’ici 2014-2015. Un délai qui paraît très court si l’on se souvient que l’autorisation de commercialisation de la précédente pomme de terre OGM de BASF, Amflora, a pris quatorze années.

 

 

 

fortuna A 

Pourquoi un tel délai ? Réponse de Marcel Kuntz, directeur de recherche au CNRS.

En imaginant que Fortuna reçoive l’agrément européen d’ici cinq à dix ans, le succès commercial est loin d’être garanti. Car, selon une législation européenne en cours d’adoption, chaque État dispose ensuite du droit d’autoriser ou d’interdire la culture de la plante sur son territoire. Et agriculteurs, industriels et consommateurs peuvent montrer une résistance à s’emparer du produit : Amflora, qui a été autorisée en mars 2010, n’est aujourd’hui cultivée que sur quelques dizaines d’hectares en Europe, et le groupe Monsanto qui avait obtenu l’agrément il y a dix ans de cultiver aux États-Unis une pomme de terre OGM résistante aux doryphores, autre ennemi juré du tubercule, a dû rebrousser chemin car aucun des grands industriels de la frite, à commencer par McDonalds ou McCain, n’ont souhaité commercialiser le produit.

 

fortuna 2

Quel est donc l’intérêt pour BASF de se lancer dans un combat qui paraît économiquement perdu d’avance ? Pour Marcel Kuntz, directeur de recherche au CNRS et spécialiste des OGM, « c’est une façon pour BASF d’avancer des pions dans un terrain encore miné », ou comme le confirme Jean-Marc Petat, directeur Environnement à BASF Agro, en termes plus diplomatiques, « nous avons à faire œuvre de pédagogie pour convaincre de l’avantage de ces technologies. Des consommateurs recherchent des produits sans pesticides, Fortuna est une pomme de terre qui répond à cette attente. Les années à venir vont être déterminantes pour faire évoluer l’acceptabilité sociale des OGM ».

 

fortuna-3.jpg

Source : Science Actualités.fr et magazine le XXI

Partager cet article

Repost 0
Published by JACMETRON - dans ACTUALITE
commenter cet article

commentaires