Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : affaire-de-gout - JACMETRON
  • affaire-de-gout - JACMETRON
  • : Les gens que j'aime se retrouveront sur ce petit blog. Pardon pour ceux qui n'y sontpas encore .
  • Contact

CONTACT

contact@affaire-de-gout.com

Cher visiteur du site, vous avez une suggestion

ou une bonne adresse que vous aimeriez retrouver ici

contactez-moi par le lien ci dessus.

Merci d’avance.

Rechercher Dans Le Site

BLOGAMIS

Journal d'un Epicurien et de sa Mona

index

Ne faîtes pas aux truies ce que vous ne voulez pas qu’on vous fît.
Lépicurien vous a transportés à Rome en compagnie de Trimalcion. Si les Gaulois avaient un faible pour les sangliers, selon Astérix, les Romains préféraient le cochon. Et sur les tables les plus raffinées de Rome, un met de choix était régulièrement servi. C’est la vulve de truie farcie. Pline dans son Histoire Naturelle rapporte qu’il préfère celles prélevées sur des truies qui n’ont eu qu’une portée alors que d’autres les préfèrent lorsque la cochonne a mis bas plusieurs fois. Pour certains, seule une truie nullipare[1] peut donner du plaisir (si j’ose dire).

LE  BLOG D'OLIF

olif.JPG

Petit lexique de savoir-boire à l'usage des agueusiques, des geeks et des non-comprenants
Ce petit lexique de savoir boire est probablement aussi superflu qu'un dictionnaire destiné à l'élite et aux bien nantis.Mais il ravira sans aucun doute tous ceux qui ont perdu l'usage de leurs papilles ou de leur cerveau, ainsi que ceux qui suivent, de près ou de loin, les gesticulations du petit monde du vin sur l'internet. Les costumes sont en tweed et les décors sont de Roger Hart Desproges (les photos ont été prises lors de sa tournée d'adieu).

vinetchere-copie-1.JPG

Trois champions français de l’huile de noix récompensés au Concours général agricole 2012

Les noyers constituent le second verger de France après les pommiers Le palmarès du Concours général agricole livre ces jours ci,  ses dernières cuvées de produits médaillés. Entre tous les piments d’Espelette, les vins, les huiles d’olive, les vanilles, les cidres, les bières, les huîtres… que vous retrouverez cités sur le site du concours, je ne résiste pas à l’envie de mentionner les huiles de noix.

Noix et huile de noix du Périgord ont une appellation d'origine contrôlée 

Promue par David Servan Schreiber dans son livre Guérir.

Articles Récents

Mes VIDEOS

Les vidéos de JACMETRON sur Dailymotion

WIKIO

18 mars 2013 1 18 /03 /mars /2013 11:24

 

lentiere-4--Copier-.jpg

Le potager collectif des Lentillères (Pot'Col'Le) est né d'une initiative visant à dénoncer les problèmes d'accès au foncier pour des projets paysans ou des potagers urbains et à répondre en acte à la nécessité d'une alimentation qui s'émancipe de l'agro-industrie.
Cette initiative a été menée par une dizaine d'associations dijonnaises, par un réseau national de paysans sans terres, et par 200 personnes le 28 mars. Elle a donné naissance au potager collectif des Lentillères qui s'est établi sur une partie des 6 hectares de terres laissées en friche depuis de plus de dix ans entre la rue Philipe Guignard et les anciens abattoirs. Le principe du Pot'Col'Le est simple : apprendre ensemble, produire une partie de son alimentation, partager les récoltes et être accessible à tous et toutes. Ce projet a reçu un accueil enthousiaste de nombreux habitants et habitantes du quartier et de la ville. Il serait regrettable qu'il soit aujourd'hui menacé. Menace d'autant plus paradoxale que le nouveau Plan Local d'Urbanisme se targue de préserver des terres agricoles alors qu'existent une forte demande d'accès au foncier pour des projets maraîchers, ainsi que des centaines de personnes sur les listes d'attente des AMAPs et des jardins familiaux. Ces quelques hectares ne rapporteront sans doute rien tels quels à l'industrie du BTP mais ils sont précieux pour ce qu'ils sont et pour ce qui s'y vit aujourd'hui. C'est à ce titre qu'ils devraient être préservés.
lentiere-3.jpg

Pourtant, sur le projet actuel d'"éco-quartiers", dit "des maraîchers", seule une mince bande de terre de quelques mètres de large le long de la voie ferrée serait conservée pour laisser place à des "jardins familiaux".
Cette localisation ne tient aucun compte des réalités du terrain puisqu'elle place des jardins familiaux sur les décombres des constructions passées, plutôt que sur les terres maraîchères qui se trouvent tout autour.

C'est sur cette base que nous réitérons une demande de dialogue, avec le soutien, dans cette démarche, des collectifs et associations suivantes ...  

Nature et Progrès 21, AMAP Plombières, Attac 21, Confédération Nationale du Travail 21, Confédération Paysanne 21, Association Dijon Ecolo, Faucheurs Volontaires de Côte d'Or, Collectif Food not bombs, Réseau de jardins familiaux dijonnais Grojardi, Groupe libertaire Dijon, Association Kir, Association Maloka, Potager Collectif des Lentillères, Réseau international de paysans en lutte Reclaim the fields, Espace Autogéré des Tanneries

 

 

Source : MEGAPOLE / INFOS RELAI INFOS région DIJON / BOURGOGNE IN/OFF en FAITS DE SOCIETE ET MEDIAS OFF

 


A l’initiative de Gabriel Vaudray, Président de Nature et Progrès 21,

vous pourrez  en savoir plus et signer la pétition, cliquez ci dessous:
  http://www.avaaz.org/fr/petition/Preserver_une_zone_maraichere_a_la_place_de_beton_a_Dijon//?launch

 

Voir le communiqué de presse:

Comm Presse Potager collectif des Lentillères Comm Presse Potager collectif des Lentillères  

Partager cet article

Repost 0
Published by JACMETRON - dans ACTUALITE
commenter cet article

commentaires

Gabriel 18/03/2013 14:16

Eh, oui Jacques, je suis devenu humaniste et non violent depuis fort longtemps. Et c'est dans mes actes militants que je crois être le plus utile plutôt que dans mon travail quotidien, même si
celui ci participe aussi à une volonté de voir changer notre société. Quand j'entends discuter cordialement et avec respect et humilité Pierre Rabhi et Matieu Ricard, je me dis que mon chemin est
encore long. J'ai pour moi ma jeunesse et ma fougue par rapport à ces deux mentors qui me font frémir à les entendre et espérer que tout n'est pas perdu sur cette nourricière qui nous porte et dont
on prends bien trop souvent peu de soin. Mais heureusement la nature à une grande capacité d'adaptation et sait toujours nous rappeler à l'ordre si l'on dépasse ses limites ancestrales.
Gaby

Gabriel 18/03/2013 13:25

Jacques, un grand merci du soutient que tu apportes à notre résistance pour conserver un des derniers havre de paix et de partages entre diverses habitants souvent en précarité financières et
sociale. Plus d'une centaines de jardiniers amateurs cultivent le potager collectif ou une petite parcelle individuelle. Cette production de fruits et légumes bio permet à des familles, des
retraités, des demandeurs d'emplois en fin de droits d'avoir accès à des denrées alimentaires de qualité et à moindres frais. C'est bien cela que N et P par mon engagement comme président de
l'association locale, nous essayons de préservé cette zone naturelle de haute qualité environnementale et social. Merci à tous les internautes qui visiterons le blog et soutiendrons notre action
d'utilité publique et citoyenne.
Gaby, paysan d'alternatives

JACMETRON 18/03/2013 13:30



Merci  à toi qui passe beaucoup de temps au service des autres.


Jacmetron membre de Nature et Progrès 21